découverte de la pixilation

samedi 26 juin 2010
par  P. Robert

Lorsqu’on regarde un film au cinéma, 24 images défilent par seconde devant les yeux, et la persistance de ces images sur la rétine fait croire à du mouvement. Le cinéma d’animation obtient la même illusion de mouvement à partir de la succession rapide de dessins ou de photos. Et lorsque ces photos sont des prises de vue "réelles", non retouchées, d’objets ou ... d’humains, alors on parle de pixilation.

Plusieurs classes se sont essayées à la pixilation. Voici quelques unes de leurs expériences. Chaque groupe avait deux contraintes :
- chercher des effets visuels qu’on ne pourrait pas obtenir par de la prise de vue en continu ;
- travailler vite. Deux cours ont suffi pour ces résultats, y compris la découverte de la technique et des outils utilisés pour la réalisation (webcam + logiciel Monkey Jam) !

tony Ferreira hugo Pepin-Flament
maxime Bourgeois lou Lavalette mélanie Hollant laura Fontaine
Clara Sortais Marie Lemeunier
noham Larbi jonathan Bernard
sylvester Rose
anais Gallet Ines Boulanouar victoria Gautier marine Hurs
le tabouret qui bouge

En 3e :

au revoir 3e4
manon Bonnin antoine Domalain
Pierre baudet Louis Krzyzaniak Florent Chan Wai Long

Et en 6e :

ronan Freval
ambre Delamotte emma Dimbas catherine Le philae Nozeran
marine Angenost anais Dehier michee Mulele

Un site plein de pistes pour bien débuter en animation : http://www.fousdanim.org/

Deux usages différents de la pixilation dans des clips musicaux : Ok Go, End Love ou Oren Lavie, Her Morning Elegance

Mais peut-être préférerez-vous http://www.eatpes.com/human_skatebo... ?