parures de têtes

lundi 24 janvier 2011
par  P. Robert

En infographie, la manipulation et la transformation d’images exigent de maîtriser très vite les outils de sélection. Il faut également intégrer la logique de fonctionnement des logiciels qui procèdent par accumulation de "calques", de couches, par exemple à chaque copier-coller.

Chaque élève disposait comme point de départ du fichier ci-dessous pour produire sa parure de tête, avec une exigence particulière : il fallait y parvenir sans utiliser d’autres outils que ceux de sélection et de transformation de calque.

Voici quelques unes de ces parures. Selon les classes, la comparaison des travaux a permis de soulever des questions d’homogénéité/hétérogénéité des images produites, ou de leur degré de réalisme, de leur cohérence. Il a été également question du degré d’intégration des interventions. On pourrait regarder ces collages encore autrement : par exemple, quels sont les élèves ayant travaillé "à plat", frontalement par rapport aux visages de trois-quart, et quels sont ceux ayant cherché à maintenir une illusion de relief ?