Projet lecture avec la classe de 6ème 6

jeudi 16 juin 2011

Le 5 mai 2011, les élèves se sont entretenus au CDI avec un auteur
Valentine Goby

Ils avaient lu le roman Thien An ou La grande traversée qui faisait partie, cette année, de la sélection pour le prix des Incorruptibles. Voici quatre réponses aux questions qu’ils ont posées à l’écrivain (texte élaboré collectivement en travail d’écriture).
Les élèves - Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Comment vous est venue l’envie d’écrire ?

Valentine Goby - Je suis née près de Grasse, il y a 36 ans. Quand j’étais enfant, il n’y avait pas autant de distractions qu’aujourd’hui. Je vivais beaucoup à l’extérieur et j’aimais par exemple grimper aux arbres. A l’adolescence, ces loisirs ne m’ont plus intéressée et je me suis tournée vers les livres. La lecture puis l’écriture sont devenues des passions.

Les élèves - Quels sont vos moments préférés pour écrire ?

V. G. - Je préfère écrire en hiver et en automne quand les jours sont courts, que le temps est mauvais. En été, j’ai envie de sortir cela me permet de trouver l’inspiration et j’en profite aussi pour voyager, pour faire des recherches documentaires.
J’aime écrire le matin ou le soir, tard. L’après-midi j’ai d’autres occupations : cette année par exemple j’ai participé à beaucoup de rencontres dans des classes.

Les élèves - Que se passerait-il si vous ne pouviez plus écrire ?

V. G. : Je serai très malheureuse, comme si j’étais morte. Mon travail est nécessaire
pour que je me sente bien.

Les élèves - Comment vous est venue l’idée du livre que nous avons lu ?

V. G. - J’ai écrit pour les éditions Autrement plusieurs livres sur « Les Enfants d’Ailleurs »
Dans tous ces textes, je mets en scène un enfant qui vient s’installer en France alors qu’il est né dans un pays souvent lointain. Pour Tien An, j’ai choisi le Vietnam que je connais bien car j’y ai vécu 2 ans. Ce séjour dans ce pays m’a permis d’en apprendre la langue, les coutumes. Ce pays a aussi connu des épreuves dont je parle dans mon livre. Tien An arrive en France après un voyage en bateau très périlleux et dramatique.