avec une seule couleur

samedi 8 octobre 2011
par  P. Robert

Comment faire voir beaucoup avec très peu ? Comment faire voir tout un paysage si l’on n’a droit qu’à une seule couleur ?

Qu’elle soit jaune, bleue, grise ou marron, la peinture n’est pas seulement de la couleur. Il faut aussi la penser en tant que matière, avec ses épaisseurs, ses dilutions, ses brillances, ou ses transparences laissant remonter le blanc du papier. Et les traces des outils qui l’ont travaillée vont s’y transformer en tracés, tourbillons, grattages, zébrures, mouchetis, réserves, etc.

Travail par groupe, format raisin 65x50cm, gouache.