Le street art envahit le collège !

samedi 8 juillet 2017
par  S. de Fleurian
popularité : 5%

[bleu marine]Le street art envahit le collège ![/bleu marine]

[bleu marine]1 - Rez-de-chaussée, sur un poteau dans le hall d’entrée
Raoul U, Yann P, Cyrille R 3e1[/bleu marine]

Arrestation abusive en Amérique

Le racisme en Amérique est présent dans les arrestations policières et les accusations sont abusives. Le dessin montre une arrestation où le policier arrête un homme seulement pour sa couleur de peau.

[bleu marine]2 - Sur le mur de la permanence
Julie T, Clémence M 3e5[/bleu marine]

L’école comme une chance

Ce grand livre regroupe deux visions d’élèves sur l’école. Une page représente des élèves n’aimant pas l’école et l’autre, un élève qui se bat et souhaite vraiment aller à l’école. Nous voulons faire passer le message que l’école nous donne la chance de pouvoir s’instruire et nous permet une ouverture sur notre avenir.

[bleu marine]3 - Dans le couloir de l’infirmerie
Habssatou D, Elora C.D, Daouda K, Jade I 3e4[/bleu marine]

La pyramide des problèmes

À chaque problème, il y a une solution et le plus important est de communiquer. Il ne faut pas s’enfoncer dans une situation et penser qu’il n’y a pas d’issue possible.

[bleu marine]4 - Sur le mur rouge dans le réfectoire
Laula M, Mathilde B, Inès H, Julie C 3e5[/bleu marine]

Burger light

Cette peinture a pour but de dénoncer les publicités mensongères. D’où le « burger light » qui fait référence au « coca light » qui n’est pas si light que ça ! Cette œuvre dénonce également la surconsommation des personnes, le surpoids et les problèmes d’obésité car certains produits sont addictifs et gras.

[bleu marine]5 - Sur le mur en entrant dans le réfectoire
Aya B, Jeanne N, Romane B, Youmi G 3e4[/bleu marine]

La pauvreté

Nous voulons dénoncer la pauvreté qui créer en lien avec la « malbouffe » et la surconsommation. Les hommes, femmes et enfants sont minces avant d’entrer dans le fast-food ; ils en ressortent obèses.

[bleu marine]6 - Dans la cour, sur le mur entre les deux toilettes (à gauche)
Elya L, Anouk L, Marie P 3e3[/bleu marine]

L’équation

Nous voulons montrer que les femmes valent autant que les hommes à travers cette équation. Nous voulons faire réfléchir les personnes sur cette équation : « 1 homme = 2 petit femme » et « 1 femme = ½ homme » afin de les amener à se demander, si en 2017, l’égalité des hommes et des femmes est bien réel dans la société. Avant tout, cette œuvre sert à faire réfléchir sur l’égalité des sexes. Notre œuvre se situe entre les toilettes des filles et des garçons car c’est l’endroit le plus représentatif de la séparation entre les hommes et les femmes.

[bleu marine]7 - Dans la cour, sur le mur entre les deux toilettes (à droite)
Catalina O, Aymeric L.R, Océane D.M, Léa C 3e1[/bleu marine]

L’égalité

Le message que nous voulons faire passer est que les femmes doivent être mises au même niveau que les hommes.

[bleu marine]8 - Sur les murs sous le préau de la cour de récréation
Enéa I, Adriana G 3e2[/bleu marine]

La déforestation

Nous dénonçons la déforestation qui a est une cause la destruction du milieu naturel de certaines espèces animales (en voie d’extinction)
De plus, de nombreux arbres sont détruits pour en faire du papier trop souvent gaspillés.

C’est un arbre coupé avec une hache et des animaux qui s’enfuient puisqu’on leur enlève leur environnement.

[bleu marine]9 - Au sol dans la cour de récréation (visible aussi du couloir des sciences)
Steven C, Denis D 3e2[/bleu marine]

La paix

Enterrons la hache de guerre et libérons la colombe de la paix !
Ou plus encore, cessons les combats, baissons les armes et faisons la paix, devenons des alliés.

[bleu marine]
10 - Sous le préau de la cour récréation
Aude E, Clémence D, Lola L 3e5[/bleu marine]

Faites l’amour pas la guerre

C’est un message pacifiste. Il faut que la guerre s’arrête et que le monde soit en paix. Les projections de peintures colorées symbolisent des lueurs de paix.

[bleu marine]11 - Couloir de technologie RDCH
Romain P, Maxence C, Arno P 3e4[/bleu marine]

« No Play, No Gain »

(pas de jeu, pas de gain) Le message que nous voulons faire passer est celui de cesser de passer son temps sur les écrans (smartphone, ordinateur …) Aujourd’hui, tout le monde est absorbé sur les réseaux sociaux, les jeux vidéo … Nous voulons que les personnes prennent conscience du temps qu’ils passent sur leurs écrans par jour !

[bleu marine]12 - À l’entrée du couloir de technologie RDCH
Benjamin G, Edvin A, 3e1 [/bleu marine]

Tous, le même fond

Qu’importe la couleur de peau, tout le monde a le même fond.
L’œuvre représente deux personnes de même taille qui ouvrent leur torse faisant apparaitre la couleur rouge. Cette ouverture prouve que l’on est tous égaux avec la même couleur de sang : rouge.

[bleu marine]13 - À l’entrée du couloir de technologie RDCH
Glodi M, Nora D, Carolyn R, Jean L-M 3e4[/bleu marine]

Black & White

Le racisme et l’esclavage nuisent à la solidarité entre les peuples. Ceux-ci doivent s’unir en s’entraidant et en se libérant des chaînes des clichés et des stéréotypes. La main noire représente un esclave dont les chaînes de l’inégalité se brisent, montrant ainsi l’égalité entre les hommes quel que soit leurs différences.

[bleu marine]14 - 1er étage B2 (visible du couloir près du CDI)
Samir C, Bryan L, Mateo C, Oren T 3e3[/bleu marine]

Le 7ème continent

Le message que l’on veut faire passer est que la pollution est nocive pour tous et dangereuse pour l’environnement. C’est pour cela que l’on doit recycler les matériaux et ne pas les jeter par terre.
La vidéo est un documentaire sur le « 7ème continent » constitué de débris flottants.

[bleu marine]15 - Couloir de sciences 1er étage
Laula U, Lucie S, Guénaelle H 3e6[/bleu marine]

La terre en danger

Nous voulons montrer que l’homme est responsable de la pollution. Il détruit la terre sans y faire attention. IL FAUT RÉAGIR !

[bleu marine]16 - Couloir des sciences 1er étage
Marie B, Maëlise B, Audrey Z 3e5[/bleu marine]

Corbeille

Nous voulons défendre la cause de la déforestation. Nous sacrifions des arbres pour notre confort, nos habitudes de vie et, par la suite, nous gaspillons ce qu’ils nous offrent (papiers, mouchoirs …) Ils deviennent donc des déchets qui polluent la planète. L’œuvre est disposée près d’une poubelle dans le couloir des sciences car nous parlons de la planète en SVT.

[bleu marine]17 - Couloir des sciences 1er étage (visible aussi de la cour de récréation)
Kessy B, Lindsay D, Suzanne B, Tristan G, Noémie P 3e3[/bleu marine]

La femme enchaînée

Les femmes sont dites : « faites pour l’intérieur (ménage, vaisselles, cuisine…) et sont soumises à leur mari. »
Sur cette œuvre, le message est clair : NON AU SEXISME !

[bleu marine]18 - Sur le palier de l’escalier central - 2ème étage
Hugo B, Nathan P, Jules H, Adrien L 3e5[/bleu marine]

Le choix

Le message consiste à dire aux personnes : « Faites-le ou ne le faites pas, mais ne le regrettez pas ». Les prises d’escalade multicolores représentent le courage d’avancer et de s’élever en prenant le risque de tomber et de se faire mal.

[bleu marine]19 - Au fond du couloir du 2ème étage
Manon B, Suzel L, Léane M, Valentine G 3e2[/bleu marine]

La vie est belle

Les personnes font trop attention aux réseaux sociaux et aux marques.
Les personnes qui n’en n’ont pas sont-elles différentes ?
Sans marque ni réseaux sociaux, on profite plus de la vie !

[bleu marine]20 - Dispersés à plusieurs endroits sur les murs du collège (couloir, hall, cour ...)Partout
Vanessa M, Cassandre H, Julie B, Elodie C 3e4[/bleu marine]

N’enlevez pas la gay-té aux gens

Notre réalisation dénonce l’homophobie au collège. Cela a pour but de créer une prise de conscience chez les élèves et de faire comprendre que leurs paroles et leurs actes peuvent avoir un impact sur les autres.
Notre projet est composé de deux symboles féminins entrecroisés, dont l’une des branches a été découpée pour être remplacée par un symbole masculin.


Commentaires